Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘santé’ Category

Jade Goody

Jade Goody- cancer du col de l'utérus

Deux femmes, deux souvenirs

Les condylomes ano-génitaux sont provoqués par un virus : le papillomavirus -HPV-  dont il existe 120 types. Ce virus est une des causes importante du cancer du col de l’utérus et de l’anus. Certains génotypes du HPV se développent dans la région du périnée, et plus particulièrement sur les organes génitaux et au niveau de l’anus. La condylomatose ano-génitale est la première maladie sexuellement transmissible en fréquence en France.


L’infection par le HPV toucherait beaucoup de personnes dans le monde, mais, dans la très grande majorité des cas, le virus disparaît spontanément.
La persistance du virus peut résulter d’une baisse de l’immunité générale (co-infection VIH ou après une chimiothérapie par exemple). Certains des virus HPV sont oncogènes (à l’origine de cancers), en particulier les génotypes 16,18…
Ils persistent au niveau de l’épiderme anal ou au niveau du col de l’utérus, ce qui peut aboutir au développement d’une dysplasie plus ou moins sévère et parfois au cancer épidermoïde. L’infection est souvent inapparente. Elle survient chez de jeunes adultes (ainsi, des études ont montré que 70 à 80% des femmes sont infectées par le virus HPV lors des premiers rapports sexuels), mais le virus est éliminée spontanément le plus souvent dans l’année qui suit.

Farrah Fawcett

Farrah Fawcett - cancer de l'anus

Le mode de contamination est donc essentiellement sexuel,  le virus HPV vivant au niveau des épidermes. La contamination se fait par l’anus, la bouche, le vagin, et par la verge lors de pénétrations, d’attouchements par des mains souillées par le virus, ou par fellation non protégée. Le préservatif n’est donc un moyen de protection que partiellement. L’incubation varie en général de deux à six mois. Il peut y avoir des réactivations secondaires à une contamination ancienne : il a été démontré que le virus HPV restait présent dans la peau sans lésion visible et pouvait persister même après traitement.

Dr L. Abramovitz

Jade Cerisa Lorraine Goody est morte le 22 mars 2009, à l’âge de 27 ans
Farrah Fawcett est morte le 25 juin 2009, à l’âge de 62 ans.

lien – link

dossier HPV

Publicités

Read Full Post »

Pas le temps de faire suffisamment d’activité physique? La solution est peut-être de retrouver, tout simplement, l’envie de jouer comme un enfant.

En effet, des chercheurs de l’Université de Glamorgan1, au Royaume-Uni, ont découvert que faire des sprints d’au plus 30 secondes serait tout aussi bénéfique, sinon mieux, que de s’entraîner durant de longues périodes, par exemple à jogger ou à pédaler. Cette forme intensive d’exercice consiste à se donner à fond, comme le font les enfants à la récréation!cocotte-minute

D’après leurs résultats, six sprints de 30 secondes, trois fois par semaine, procureraient le même effet sur la santé et la perte de poids que plusieurs entraînements de 45 minutes par semaine.

Il s’agit d’une bonne nouvelle, selon les chercheurs, puisque peu de gens suivent les recommandations en matière d’activité physique. Or, ce type d’exercice a l’avantage de pouvoir se faire partout (en se rendant au métro ou même en tentant de rattraper l’autobus par exemple), sans équipement sophistiqué ou dispendieux.

Faire des exercices intensifs pourrait aider certaines personnes à intégrer plus facilement l’activité physique dans leur vie, notamment les enfants souffrant d’embonpoint, soulignent les chercheurs.

Ce type d’activité physique pourrait aussi prévenir les maladies cardiaques et l’hypertension artérielle. Plus de recherches seront toutefois nécessaires pour mieux comprendre les mécanismes procurant de meilleurs résultats chez les gens souffrant de haute pression, ajoutent les auteurs de l’étude.

6 sprints de 30 secondes trois fois par semaine, ça fait 3 minutes 3 fois par semaine, soit en tout 9 minutes.
Astuce pour ceux qui ont du mal à se bouger: gérer sa life – ouiaich, sa vie, quoi – à  flux tendu, pratiquer le juste-à-temps au quotidien. 30 secondes de sprint, suées en tout genre garanties, pour n’être ni en retard, ni en avance,  la ponctualité parfaite en costard fumant. 6 fois par jour 3 fois par semaine … si si, c’est faisable.
*    ponctualité :  parfaite ou presque, ce sont les aléas de la méthode.
** costard fumant: jamais sans mon fébrèze.

J’insère ici le lien d’une vidéo – qui n’a rien à voir avec l’article si ce n’est le clipart –  pour celles et ceux qui passent sur l’article en pensant tomber sur le court métrage d’animation réalisé par les élèves des Gobelins (merkiiiii !!!)

Cocotte-Minute -  Les Gobelins

Cocotte-Minute - Les Gobelins


Read Full Post »